L'AVENTURE, C'EST L'AVENTURE !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 COPS - La Vie pourrie d'un flic ou la vie d'un flic...

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: COPS - La Vie pourrie d'un flic ou la vie d'un flic...   Lun 15 Juin - 19:52

Los Angeles- République de Californie- 2030


Vous aimez les responsabilités et l'action? Votre sens de la justice ne saurait être pris en défaut? Vous aspirez à intégrer une organisation mondialement reconnue pour la compétence de ses hommes et le sérieux de son action?

Alors, il n'y a qu'un seul choix, celui qui va faire de vous un officier du COPS, le Central Organisation for Public Security, la plus célèbre et la plus redoutable des unités de la police de Los Angeles!

Plus qu'un simple travail, la Police de Los Angeles et le COPS vous apporteront l'opportunité de SERVIR et de PROTÉGER vos concitoyens.
Ils vous offriront une tâche PASSIONNANTE, et la chance de bâtir une CARRIÈRE enviable. Ils vous donneront la FIERTÉ de servir dans un corps PRESTIGIEUX aux compétences élargies.

Le COPS vous offre un challenge à la mesure de votre talent. À n'en point douter, les récompenses qu'il promet seront à la mesure de votre courage!




Nous sommes en 2030. La jeune République de Californie s'ébroue depuis cinq ans dans l'euphorie de l'indépendance. Le grand frère américain a préféré s'affranchir du plus turbulent et du plus amoral de ses États et le laisser suivre sa route en solitaire.

Pour tous les Californiens, la tâche est exaltante et le défi redoutable. Il s'agit maintenant de bâtir un nouvel État.Un État devant trouver ses germes dans les valeurs fondamentales semées par les pionniers qui ont découvert et labouré cette terre. Un État qui devra se nourrir de la diversité communautaire, de l'innovation technologique et d'une puissance économique maîtrisée. Un État auquel chacun sera fier d'appartenir, sans discrimination de race, de classe ou de physique. Pourtant, les dangers qui guettent la pimpante République sont mortels.
La violence urbaine est loin d'avoir été résorbée. Certains quartiers sont plus que jamais la proie des gangs. Le seul horizon des gamins qui en font partie est de surveiller leur arpent de trottoir et de dessouder ceux qui n'ont pas la même couleur de foulard qu'eux. Règlements de compte aveugles, massacres inutiles et vente massive de Quetz y sont encore bien vivaces.

Les mafieux de toute espèce prospèrent. Ils ne sont plus seulement italiens, mais aussi Mexicains, Russes, Chinois, Japonais, Philippins… Ils gèrent en hommes d'affaire avisés des ateliers clandestins où est raffinée l'héroïne avant qu’elle n’aille cavaler dans les veines des mômes, ou des "fermes" où sont éduquées les filles qui iront vendre leur corps pour quelques dollars. Des organisations criminelles tentaculaires tentent de soumettre la ville à leur volonté. Des hommes puissants les dirigent, ou bien agissent seuls, bien calés derrière le paravent opaque de leur respectabilité. On clone, on manipule, on expérimente. On cherche des virus foudroyants, des vaccins absolus, des stupéfiants indétectables, des gênes inconnus, de nouvelles manière de tuer ou de soumettre l'esprit des gens. Tout est sujet d'étude et d'hypothèses scientifique, d'expériences parfois…


Mais, derrière ces dangers, on trouve des choses encore plus insidieuses. Tel un funambule mal assuré, la Californie marche précautionneusement sur le fil ténu de sa survie. Le Big One, qui doit l'engloutir dans les eaux, est inéluctable. Et dans un parfum d'apocalypse imminente, des milliers de cinglés sont venus à LA Comme des mouches curieuses et avides, ils s'assemblent et attendent la fin d'un monde et le début du prochain. Religieux de tout poil, illuminés, mystiques, prophètes et fournisseurs de gris-gris se disputent le juteux marché de la peur. Et ils prospèrent…

Partout dans la ville rôde l'exaltation de la mort. Dans le regard dément du tueur alors qu'il plonge son tournevis dans l'œil implorant de sa victime.
Dans les yeux défoncés du gangbanger alors qu'il presse la détente et que la cervelle du connard s'étale grassement sur ses Converses neuves. Dans les gestes mesurés de l'adepte de Jah alors qu'il tranche avec dévotion les membres de sa petite victime. Dans l'élégance d'une tueuse de la triade alors qu’elle égorge d'un geste précis l'outrecuidant qui n'a pas payé pour sa protection. Dans le geste vif du narcos Colombien alors qu'il distend la langue encore palpitante de sa proie pour la faire passer à travers la trachée et la transformer en sanglante cravate.


Vous êtes un flic du COPS.
Central Organisation for Public Security.
Idéalisme, patriotisme, suivisme, désespoir, foi, honneur.
Peu importent les raisons de votre engagement.
Vous appartenez au LAPD et vous représentez la loi et la justice dans les rues.
Peu importe ce que vous en pensez.
Il y a un boulot à faire…


COPS est un jeu de rôle au parfum d'anticipation qui va vous emmener dans un Los Angeles brutal, dur, parfois même énigmatique et qui ne pardonne jamais rien. Une ville au double visage, violente et crépusculaire, mais riche et si extravagante.

Nous sommes en 2030 et votre mission sera de faire appliquer la loi, de protéger les biens et les personnes, d’être un flic juste et courageux, intègre et efficace. De toutes vos forces et pour 1400 $ par mois. Vous êtes dans la peau d'un flic. À vous de faire en sorte que cette peau ne se fasse pas trouer…

À quelle sauce allez-vous être mangé en vous lançant dans COPS? Vous le saurez en investissant comme Jojo la Pallaque ou Fredo le Callot quelques capres dans la gamme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leseuil.forumactif.fr
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: COPS - La Vie pourrie d'un flic ou la vie d'un flic...   Mar 16 Juin - 17:27

Système de jeu
Le système est basé sur l'équilibre entre les caractéristiques et les compétences des personnages. Les caractéristiques (Carrure, Charme, Coordination, Éducation,Réflexes, Sang-froid) sont évaluées de 1 à 5. Les compétences (ex : arme de poing, scène de crime, instinct de flic…) reçoivent une valeur allant de 9+ a 2+.
Pour chaque jet, le meneur de jeu attribue une compétence et une caractéristique (ex : tirer au pistolet = Coordination/Arme de poing ; reconnaître une arme = Éducation/Arme de poing). Le joueur lance un nombre de D10 égal à sa caractéristique, et compte ceux dont le résultat est supérieur ou égal à la compétence, c'est-à-dire le nombre de "réussites". Selon le nombre de réussites, le MJ détermine si l'action a réussi ou non, et dans quelle proportion.
À noter qu'il existe des règles spéciales pour les interrogatoires et les courses-poursuites.
Suivi de la gamme
La gamme est découpée en saisons, à la manière des séries TV. Il était prévu à la sortie du jeu quatre saisons, couvrant une année chacune de l'univers de jeu. Les quatre saisons ont bien été publiées et couvrent les années 2030 à 2034 et au-delà. La première se composait de six livres, les deux suivantes de quatre livres et la dernière de deux ouvrages qui donnent une conclusion ouverte à l'évolution de l'univers de jeu. Le nombre de suppléments est important, l'univers de jeu est dynamique et évolue à chaque supplément, et les joueurs sont donc confrontés à de nombreuses facettes de l'univers de COPS.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leseuil.forumactif.fr
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: COPS - La Vie pourrie d'un flic ou la vie d'un flic...   Mar 16 Juin - 17:34

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leseuil.forumactif.fr
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: COPS - La Vie pourrie d'un flic ou la vie d'un flic...   Mar 16 Juin - 18:15

LES SUPPLÉMENTS POSSÉDÉS A CE JOUR DANS LA BIBLIOTHEQUE DU TROLL



Les affranchis

« Le crime organisé n’existe pas! » J.Edgard.Hoover – 1962.
Los Angeles est comme un phare, dont les rayons attireraient les plus nauséabonds des insectes. L’argent, le pouvoir, la gloire et la puissance y attendent ceux qui sauront saisir leur chance. La brutalité, le calcul et la violence seront les armes de ceux qui veulent se faire une place au soleil et faire prospérer leur empire. Dans une telle ville, il était normal que fleurissent et prospèrent les plus puissantes et les plus dynamiques organisations criminelles. Les voici…




Gangsta Paradise
Beaucoup de gangsta…
Une bonne partie du premier supplément de COPS, Amitié de Los Angeles, s’attachait à décrire cette criminalité si particulière représentée par les gangs qui écument les rues de LA. Ce nouvel ouvrage vous embarquera pour une nouvelle plongée dans l’enfer urbain de la Cité des Anges, et vous proposera de compléter et d’affiner toutes les informations déjà publiées sur les gangs.
Plutôt que de reprendre les éléments qui ont déjà été présentés, Gangsta Paradise s’attache à la description des autres types de gangs qui ont choisi LA et la Californie comme terrain de chasse.
Vous trouverez donc une suite d’articles détaillant différentes factions qui n’avaient pas été approfondies dans le jeu de base et les premiers suppléments. Gangs asiatiques (Coréens, Thaï, etc.), écoterroristes (d’aucuns disent que Kristin Lane, candidate à la Marie de LA possède encore quelques liens avec eux), gangs motocyclistes, ou gangs haïtiens, imprégnés de vaudou, communautés religieuses musulmanes, dont certains membres versent dans la criminalité.
N’oublions pas nos préférés, les gangs suprématistes blancs, pour qui la guerre de sécession ne s’est pas arrêtée (on y trouve ce qu’il reste du KKK, les Hammerskins, et d’autres allumés s’inspirant librement du nazisme); et les posses Jamaïcains, dont les activités et les méthodes n’ont pas grand chose à voir avec la quiétude rigolarde et enfumée que l’on pouvait trouver dans un concert de Bob Marley. No women no cry, surtout si on la découpe à la machette…




4 Juillet

Ce neuvième supplément pour COPS, le troisième de la saison 2, vous invite à découvrir les arcanes de la politique californienne. Entre groupes de pression aussi divers et variés que les écolos, les fanatiques religieux et les lobbies de l’armement ou du pétrole ; entre partis politiques, rivalités internes, corruption et lutte pour le pouvoir ; 4 juillet vous guidera dans les méandres des complots qui décideront du futur de la jeune République.
Vous y rencontrerez les personnalités marquantes de la Californie de 2030, vous y apprendrez aussi une partie de leurs secrets.
Ce supplément commence à lever le voile sur certains des grands secrets de la « storyline » de COPS, il présente ainsi les factions et les manigances qui influeront sur les prochaines actions des joueurs dans cet univers.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leseuil.forumactif.fr
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: COPS - La Vie pourrie d'un flic ou la vie d'un flic...   Mar 16 Juin - 19:44

ACHAT DE TROIS MODULES SUPPLEMENTAIRES

L'écran COPS

…Passe les menottes on va te mettre à l’aise…
Outre un bel écran plein de tables, qui nous permettra de s’y retrouver en un clin d’œil, nous y trouvons un petit livret de 32 pages débordant d’informations.
Un scénario de 15 pages signé Benoît Attinost, une table d’intervention qui nous permettra de venir chambouler la routine des joueurs, un passionnant article sur la procédure judiciaire (histoire que vos joueurs n’accumulent pas les vices de forme), ainsi qu’une petite page de conseils de jeu, donnés par les auteurs, qui en profitent pour décrire la manière dont ils voient le jeu.




Horizons lointains

Depuis le temps que les flics de COPS arpentent les trottoirs ensoleillés mais néanmoins crasseux de Los Angeles, il était peut-être temps de leur permettre de prendre enfin quelques vacances exotiques. Horizons lointains propose des voyages des plus dépaysants. Depuis les gouffres abyssaux et les stations sous-marines autonomes, en passant par les bases lunaires et jusqu’aux mystérieux canaux de Mars et aux rares avant-postes humains qui les gardent, ce supplément propose de découvrir les dernières frontières du XXIe siècle.
Bien loin des gangs et des petits trafiquants, c’est aussi à de nouvelles criminalités que nos flics d’élite se trouveront désormais confrontés : agents de puissances étrangères, trafiquants en tout genre, savants fous, illuminés mystiques… Il ne leur faudra toutefois pas oublier que les conflits ne se gèrent pas partout comme dans une rue de LA, dans une base spatiale, ou à 2000 mètres sous les mers, les balles perdues risquent de ne pas l’être pour tout le monde…





Little One

Soumis à toutes les pressions, detesté, adoré, vénéré et méprisé, le Cops a finalement cédé sous les coups de ses adversaires…

Mais les cops n’ont pas déposé les armes, éparpillés entre divers services du LAPD, recasés comme détectives privés, agents de sécurité, journalistes ou chasseurs de prime, ils poursuivent leur lutte contre ceux qui, dans l’ombre, œuvrent à la fin de la République. Entre attentats terroristes et désastre écologique et économique majeur, les personnages auront la possibilité de découvrir de nouvelles facettes de la population angelino, tantôt héroïque, tantôt méprisable… si humaine au final.
Dans ce supplément de près de 180 pages, nous découvrons tout ce qui est nécessaire pour incarner des personnages autres que des flics du LAPD dans l’univers de COPS. Nous plongeons aussi de plain-pied au cœur d’une République dévasté, dans un champ de ruines qui s’annonce être un champ de possibilités pour de nombreux opportunistes.
Premier supplément de la quatrième saison et avant dernier supplément du jeu, Little One commence à ouvrir les frontières traditionnelles de COPS avant l’apothéose finale.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leseuil.forumactif.fr
efrim

avatar

Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: Re: COPS - La Vie pourrie d'un flic ou la vie d'un flic...   Mer 17 Juin - 16:15

et deux de plus


15 minutes

Vivre en Californie en 2031, c’est être continuellement abreuvé d’informations, de publicités et de divertissements télévisuels majoritairement ineptes. Médias et entertainment constituent des industries vitales pour la Californie, des marchés énormes que se disputent toutes sortes de corporations qui se battent à grands coups de surenchères pour capter l’attention d’un public toujours plus avide de sensations forte.




Complots

Bienvenue à Los Angeles, la capitale des conspirations, la reine des légendes urbaines, la cité de tous les complots, la métropole des rumeurs.
Saviez-vous que des alligators de plus de dix mètres de long arpentent les égouts de la ville, que des femmes sont kidnappées dans des cabines d’essayage de grands magasins pour être revendues à des réseaux de prostitution contrôlés par la mafia russe, que le gouvernement diffuse des gaz hallucinogènes dans les couloirs du métro!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: COPS - La Vie pourrie d'un flic ou la vie d'un flic...   Mer 17 Juin - 17:44

Merci Jojo de la part de toute la communauté... Même si JR n'est pas encore chaud pour COPS, je suis persuadé qu'au bout d'une ou deux parties bien sentie, il pourrait voir les choses différemment. Il ne servira a rien en effet de tenter de trafiquer le monde, on n'a pu s'apercevoir que cela ne collait pas lors de parties précédentes... L'univers est bien conçu, c'est une gamme a scénario... Il n'y a plus qu'a se faire plaisir... Je me prête déja a imaginer la bande de COPS pjesque avec laquelle nous allons entamer la première saison... car qui pourra se vanter d'avoir survécu a un monde aussi dangereux... L'histoire nous le dira. Bienvenu à L.A.!

Pour les news, je viens de dégotter le livre de base, je le rajouterais dès réception... il est carrément introuvable... Chopper celui d'occas sur EBay pourrait etre une bonne chose, à condition que les prix ne s'enflamme pas trop...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leseuil.forumactif.fr
efrim

avatar

Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: Re: COPS - La Vie pourrie d'un flic ou la vie d'un flic...   Dim 21 Juin - 13:01

preums !!!

Amitiés à Los Angeles


Bienvenido à Los Angeles, la cité des anges. 20 millions d’âmes à sauver. 20 millions de destins, de passés, de futurs, d’ambitions. Ce supplément pour COPS vous plongera au cœur de la Cité des Anges, histoire de voir s’il en est encore quelques uns qui ne sont pas déchus. Vous y trouverez toutes les informations sur la ville où vous exercez au quotidien votre difficile métier de flic.
Que ce soit la description détaillée de plus de vingt quartiers aux noms parfois mythiques: South Central, Beverly Hills, Hollywood, Venice, Pasadena… mais aussi une plongée effrayante dans le quotidien des criminels qui écument la ville.
Des petits gangs de rue aux puissantes et tentaculaires organisations criminelles internationales, de l’escroc à la petite semaine au plus hideux des tueurs en série, vous découvrirez tout ce qui fait le quotidien criminel de la ville la
plus dangereuse du monde.


Vous pensiez arriver chez les anges, alors bienvenue en enfer!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 181
Date d'inscription : 08/01/2007

MessageSujet: Re: COPS - La Vie pourrie d'un flic ou la vie d'un flic...   Jeu 25 Juin - 19:02

Lignes blanches


Quelques joueurs de COPS n’ont pas caché leur embarras et leur appréhension devant la masse d’information et de détails que recèle le jeu. Diantre, il va falloir des heures de lecture pour digérer tout ça!
Ca ne va pas s’arranger avec Lignes Blanches, la deuxième extension du jeu qui propose 176 pages de nouvelles infos et approfondissements sur le background et l’univers de COPS.
Toutes les extensions de COPS s’articuleront autour d’un plan commun, à savoir, deux dossiers longuement développés, un scénario d’environ trente pages pour chaque dossier, et une partie réservée à l’évolution de la storyline.
Lignes blanches ne déroge pas à la règle avec ses deux gros chapitres consacrés à la vie sur les frontières de la Californie et à la drogue.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leseuil.forumactif.fr
efrim

avatar

Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: Re: COPS - La Vie pourrie d'un flic ou la vie d'un flic...   Sam 27 Juin - 16:08

allez un autre pour la route



DésUnion








Après avoir voyagé à travers toute la Californie, après avoir bravé les hautes pressions pour visiter les arcologies sous-marines, après avoir affronté le vide pour avoir le plaisir unique de découvrir les bases lunaires et martiennes, après avoir bataillé dans les rues sombres de LA comme dans les plus riches quartiers de cette ville de contrastes, vous allez enfin pouvoir découvrir l’Union, le frère ennemi, la nation mère contre laquelle la jeune République californienne se révolta.

Dans ce supplément de 128 pages vous découvrirez donc une longue et volumineuse campagne en trois parties qui vous dévoilera les rouages de la police de l’Union ainsi que certains éléments majeurs de l’univers de COPS.

Vous aurez aussi l’occasion de vous plonger dans un gros pavé consacré à l’évolution de l’univers du jeu qui apportera aussi son lot de révélations sur les origines de la sécession californienne et sur la création du COPS et le devenir de cette unité d’élite.

Enfin un petit dossier consacré à la vie dans l’Union viendra conclure cette extension qui marquera la fin de la troisième, et avant-dernière saison de COPS.

Une chose est certaine, après DésUnion rien ne sera plus jamais pareil au royaume des flics de LA…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
efrim

avatar

Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: saison 1 complète!!!!   Dim 7 Fév - 15:56

je viens de prendre Helter Skelter




Sommaire :

♦ Roll Call(1 page)
Cette petite page d'introduction vous averti, au cas où vous ne l'auriez pas compris, que COPS est un jeu de rôle, et que les sujets abordés dans les pages de ce supplément, aussi peu ragoutant soient-ils, ne sont qu'un pâle reflet de la réalité.
Ouvrons maintenant la trappe qui mène aux enfers...

♦ Les dossiers du LAPD (126 pages)

- les cultes de la mort : on commence ici avec les cultures amérindiennes présentes sur le sol californien et leurs cultes sanglants. Un rapide historique rappelle les différentes civilisations ayant foulé le sol mexicain. Suit une description des groupes existants (Otomi, Nahua, etc.). On enchaîne sur l'Aztec Mafia, au service des cartels mexicains, et dont l'extrème violence empreinte de religiosité. Leur plus belle réussite : les fameuses pyramides et son marché du quetz !
Vient ensuite la description des cultes pratiqués : chamanisme, sacrifices humains, offrandes rituelles d'organes.
- les cultes afro-américains : ce chapitre est consacré aux cultes que les Noirs américains descendant d'esclaves ont fait perdurer sur le sol californien. Sont ainsi abordés les cultes africains (fétiches, etc.), afro-brésiliens (magie noire, sectes, ...), afro-cubains (sacrifices, ...), le vaudou et ses dérivés, ainsi que le rastafarisme.
- mysticisme religieuxen Californie : ce chapitre aborde les différents mouvements catholiques et leurs inévitables dérives : le judaïsme et sa mystique kabbale - qui en Californie va jusqu'à la construction d'un golem, la chrétienté, ses cathares, ses francs-maçons et surtout son anti-pape, et pour finir les sectes protestantes (mormons, quakers, adventistes, ...).
- secte : le MJ découvrira ici le fonctionnement d'une secte, au travers de quatre exemples fameux. L'Eglise de scientologie, l'Institut Moon, Raêl Inc. (entreprise florissante de biotechnologie et issue de la secte du même nom), et la Sōka Gakkai. Plus précisément, on y découvrira leurs activités publiques et occultes, leurs modes de recrutement, l'évolution de la nouvelle recrue au sein de la secte ainsi que l'éventuelle façon de s'en sortir, les lieux utilisés (camps, chapitres, lieux de culte, ...). Sont également abordés ici la place des sectes dans la société californienne (financement, représentation juridiques) et les rapports avec les forces de l'ordre.
- le satanisme : sujet obligatoire de ce supplément sulfureux, ce chapitre commence par une présentation complète de ce mouvement né dans les années 60 par la fondation de la Church of Satan, "religion nihiliste" se définissant en partie par son opposition aux grands principes religieux. Mes ces gentils babas libertaires ont fort à faire avec la concurrence : la suite de ce chapitre aborde les sectes satanistes, à travers trois exemples, et notamment the House of Supper et son cortège d'horreur : pédophilie, cannibalisme, nécrophilie, etc.
Mais ces organisations n'ont pas le monopole du prince des ténèbres. On termine donc ce chapitre par quelques tueurs isolés, à l'esprit dérangé, spécialistes des pires horreur dont l'homme est capable.
- Californie, terre d'asile(s) : ce chapitre présente quelques croyances particulièrement barrées sévissant à L.A. : bouddhisme à nirvana en pillule, mystères des mathématiques de haut vol, culte du cafard et ktulies. Et on termine un peu plus longuement avec les skoptzy, sympathique secte préconisant la castration...
- déprogrammation : on temine cette première partie sur la criminalité religieuse avec ce chapitre, qui aborde de manière générale le processus d'endoctrinement et la déprogrammation, à travers quatre organisations : les Karma Leaders, l'Alliance, les Santa Cruz et l'East Method.
- Sexual Healing : grâce à ce chapitre, vous aurez tout sur le sexe à la californienne, du trantrisme d'Angelina Jolieau porno chrétien. Après un petit détour par les médias et leurs prgrammes les plus hot, on termine avec quelques associations d'opposants au sexe.
Paraphilie, délits et crimes sexuels : ce chapitre aborde dans le détail la notion de perversion sexuelle (définitions, exemples, modes opératoires des différents pervers, qualifications légales) et les ravages de la loi Hornet (2027) qui permet la naturalisation de tout citoyen de l'Union victimes de discrimanation sexuelle (qu'il soit homosexuel...ou violeur !). Sont également traitées les infractions à consonnances perverses (incendiaire, ...)
- Les tueurs en série : présenté sous la forme d'un cours donné par le détective Farley, ce chapitre vous permettra de tout savoir sur les tueurs en série, qu'ils soient mass murderer, spree killer, serial killer, etc. (statistiques officielles, motivations, ...). Vous y apprendrez également les méthodes à utiliser pour les débusquer, à sa voir l'utilisation de la base de données VICAP, et bien sûr le profilage, c'est-à-dire l'analyse de la scène de crime, de la victime et du comportement du tueur. Ce chapitre, abondamment illustré d'exemples de tueurs en série, se termine sur un 10-18 qui emmènera vos joueurs à la poursuite de l'un d'entre eux !
- Pedocriminalité : on découvre ici toutes les formes d'exploitation infantile, de la plus soft (l'utilisation des enfants à des fins mercantiles dans les medias) à la plus hard (pornographie) en passant par l'esclavagisme, les cobayes, etc., le tout sous l'angle du puissant lobbying des défenseurs de la "pédosympathie", conséquence du culte du corps et de la jeunesse, très présent en Californie.
- Snuff movies : on termine ce voyage en enfer par un court chapitre sur les snuff (définition, clients, etc.).

♦ Affaires en cours (38 pages)
Deux scénarios sont proposés, dont un cliffhanger digne des meilleures séries américaines !



plus que 2 suppléments et la gamme sera complète...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
efrim

avatar

Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 17/11/2008

MessageSujet: THE LAST   Lun 20 Fév - 16:49

voila grace à" fred oeil d'encornet" et à" jo le mancho" la gamme cops est enfin terminée.


California Dreamin'




Le rêve californien, c'est bien entendu les plages dorées de Malibu, les studios prestigieux d'Hollywood et Burbank, les rues pavées d'étoiles de Sunset Bld et les tours de verre de Downtown LA - mais c'est oublier que le Golden State ne se limite pas à la mégalopole angelino... Des frontières de l'Oregon au Rio Grande, la Californie recèle bon nombre de villes, recoins et paysages variés : autant de nouveaux terrains d'enquête pour la division COPS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: COPS - La Vie pourrie d'un flic ou la vie d'un flic...   

Revenir en haut Aller en bas
 
COPS - La Vie pourrie d'un flic ou la vie d'un flic...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BD COPS
» COPS réédité par ORIFLAM
» Flic, flac, floc (PV Alehandra)
» Opération "Un surnom pour chaque COPS"
» L'hymne du COPS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE SEUIL :: La Ludothèque du Troll-
Sauter vers: